Accueil

• Le Qi Gong

• Le Tai Chi Chuan

• La Méditation

• Massage Tui-Na

• Conférences


 

 

• Planning des Cours 2017-2018

• Le Formateur

• Mini Stage 2017 et Conférences


 

 

• Articles et Réflexion

• Poesie

• Conte

• La Fédération de Qi Gong, Art énergétique (FEQGAE)


 

 

 Recevoir la
 Newsletter

Entrez votre email :


   

 

 

 
 Total : 83762

 Connecté : 1

 
 

 


TAI JI QUAN  

 


Créé dans la montagne du WU DANG au 17ème siècle par CHAN SAN FENG, il se traduit par « Boxe du Grand Faîte ». Basé sur l’alternance et la complémentarité du Yin et du Yang, il est inspiré de l’observation d’un combat d’une pie et d’un serpent qui fut vainqueur, grâce à la courbe de  ses mouvements.

Le Qi Gong et le Tai Ji Quan sont complémentaires. Si le Qi Gong développe l’énergie, le QI, et la met en circulation, le Tai Ji Quan la distribue harmonieusement dans l’ensemble du corps en s’associant à l’équilibre de l’univers. L’adepte en mouvement doit ainsi s’inscrire dans la courbe du mouvement naturel, sans rien déranger, sans perturbation du cours naturel des choses, s’intégrant parfaitement à la nature. On conseille la pratique du Qi Gong avant celle du Tai Ji Quan pour l’apprentissage indispensable de la concentration de l’énergie au Dan Tian, et pour l’observation de la petite et grande circulation de ses propres méridiens. Le « retour » à soi-même dans ce type de pratique sera un avantage acquis pour pratiquer ensuite la mise en mouvement du Tai Ji Quan. Il est à noter que les mêmes mouvements pratiqués avec lenteur, peuvent dans une forme accélérée, devenir une redoutable technique de combat, tel celui de la pie et du serpent observé par son fondateur.

 

TAI JI QUAN  ECOLE YANG

pratiqués A L’ATELIER DU CORPS


·         Tai Ji forme Yang,

      issue de l’enseignement de Yang Cheng Fu, à 85 Shi (formes)

·         Tai Ji forme au sabre

·         Tai Ji forme à l’épée

·         Entraînement au Tui Shu (poussée des mains)

 

LES 10 PRINCIPES DU TAI JI QUAN

ECOLE YANG

 

1-                  Tirer la tête vers le haut et vider le cou

2-                  Vider la poitrine et étirer le dos

3-                  La taille relâchée

4-                  Lien entre intérieur et extérieur

5-                  Lien entre haut et bas

6-                  Coudes lourds, épaules basses

7-                  Alternance entre le vide et le plein

8-                  Continuité du mouvement

9-                  Utiliser l’intention et pas la force

10-              Le calme dans le mouvement et le mouvement dans le calme

 

Chant de la véritable signification

De Song Shuming

 

« Ni son ni forme  - Oublie de son être

Tout le corps est transparent  - Intérieur et extérieur ne font qu’un

La réaction aux choses est spontanée - On suit les intentions de son esprit

La montagne de l’ouest est semblable à une pierre musicale suspendue  - Vaste est la mer, vide est le ciel

Le tigre rugit, le singe crie - Affiner l’essence Yin

La source est pure, le fleuve paisible  - L’esprit est mort, l’énergie spirituelle est vivace

Retourner le fleuve et renverser la mer - Le souffle originel se meut et circule

Développer complètement sa nature et être maître de son destin »  - L’énergie spirituelle est fixée, le souffle est en quantité suffisante.

 

 

 

 

 

 

 

 L'ATELIER DU CORPS
 Espace Le Moulin - 48, rue du fer-à-Moulin - 75005 PARIS                Metro Censier Daubenton ou Les Gobelins
 Tél : 06 86 24 29 55  Contact Mail