Accueil

• Le Qi Gong

• Le Tai Chi Chuan

• La Méditation

• Massage Tui-Na

• Conférences


 

 

• Planning des Cours 2017-2018

• Le Formateur

• Mini Stage 2017 et Conférences


 

 

• Articles et Réflexion

• Poesie

• Conte

• La Fédération de Qi Gong, Art énergétique (FEQGAE)


 

 

 Recevoir la
 Newsletter

Entrez votre email :


   

 

 

 
 Total : 83762

 Connecté : 1

 
 

 


L’art d’entretenir l’équilibre

Discipliner le corps et les énergies

 

 

L’apprentissage du mouvement lent, et précis, autour d’un axe-centre aide notre conscience à se poser,  notre concentration à s’accroître, notre souffle à se rythmer.  Ce mouvement devient alors un vivant accord à la jonction du physique et de l’énergétique, du matériel et de l’immatériel. En travaillant ainsi la discipline du corps et de l’énergie, l’activité mentale se mobilise, les émotions d’elles-mêmes se calment, laissant alors une agréable sensation de vide duquel le pratiquant puise tout le ressourcement nécessaire, comme reconnecté à une mémoire de l’origine.

 

La conscience du centre, le souffle et le mouvement canalisé sont les garants d’une santé mentale, émotionnelle et physique. 

 

 

La santé est fondamentalement l’art d’entretenir l’équilibre en mouvement entre le Yin et le Yang dans tous les organes. Le Qi, énergie ou souffle, qui les nourrit, doit être entretenu en mouvement dans les canaux ou méridiens en médecine traditionnelle chinoise, qui irriguent tout le corps humain. C’est là un des objectifs de la gymnastique énergétique chinoise : soigner par le mouvement juste. La maladie est considérée comme une altération de la circulation de cette énergie : soit blocage, soit dispersion et perdition.

 

Sans ce mouvement la vie s’éteindrait. Tout oscille nécessairement, tout est toujours en interaction et chaque fois qu’il y a rupture, il y a déséquilibre préjudiciable à l’ordre du monde (macro cosmos) et à la santé de l’homme (micro cosmos). C’est ce que le symbole du Tai Ji dévoile : il y a du Yin dans le Yang et du Yang dans le Yin, et dans la réalité rien n’est jamais tranché, tout est toujours en interaction. L’union perpétuelle et changeante de l’une et de l’autre crée la vie. La folie de l’homme est de croire que tout est forcément blanc ou noir.

 

Par Catherine Peythieu le 25 fevrier 2010

 

 

 

 

 

 

 

 L'ATELIER DU CORPS
 Espace Le Moulin - 48, rue du fer-à-Moulin - 75005 PARIS                Metro Censier Daubenton ou Les Gobelins
 Tél : 06 86 24 29 55  Contact Mail